Pourquoi nous choisir? Nos services Vos aides Notre zone d'intervention Demande de devis gratuit Contact

Les aides aux personnes handicapées

La prestation de compensation du handicap

La prestation de compensation du handicap (PCH) est une aide personnalisée destinée à financer les besoins liés à la perte d'autonomie des personne handicapées.
Cette prestation couvre les aides humaines, aides matérielles (aménagement du logement et du véhicule), aides techniques et aides animalières.
Il est possible de bénéficier de la PCH à domicile ou en établissement.

Bénéficiaires

Toute personne handicapée âgée d'au maximum 75 ans dont le handicap est survenu avant l'âge de 60 ans peut bénéficier de la PCH. Les enfants et adolescents handicapés peuvent bénéficier de la PCH dès lors qu'ils répondent aux critères d'attribution de l'AEEH et de son complément, dans le cadre du droit d'option entre le complément d'AEEH et le la PCH.

Aides couvertes par la prestation

La PCH permet de couvrir les besoins suivants :

- aides humaines
- aides techniques
- aides liées à l'aménagement du logementet de véhicule de la personne handicapée, de même qu'à d'éventuels surcoûts dus à son transport
- aides spécifiques ou exceptionnelles
- aides animalières 

Les besoins de compensation de la personne handicapée sont définis par l'équipe pluridisciplinaire de la MDPH sur la base du projet de vie exprimé par la personne handicapée et sont inscrits dans un plan personnalisé.

La PCH est exonéré de l'impôt sur le revenu.

 

Allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH)

L'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) est destinée à soutenir les personnes qui assurent la charge d'un enfant en situation de handicap. L'AEEH n'est pas soumise à condition de ressources.

Si le handicap nécessite des dépenses coûteuses ou le recours à une tierce personne, un complément d'allocation peut être accordé.

Pour pouvoir bénéficier de l'AEEH, l'enfant handicapé doit :

- être âgé de moins de 20 ans
- et son taux d'incapacité doit être au minimum égal à 50 % selon le guide-barème pour l'évaluation des déficiences et incapacités des personnes handicapées.

De plus, la personne qui demande cette prestation et l'enfant handicapé doivent résider en France de façon permanente.

Composition de la prestation

L'AEEH est composée d'une allocation de base, à laquelle il peut être ajouté un complément d'allocation, dont le montant est gradué en 6 catégories, en fonction :
- du coût du handicap de l'enfant,
- de la cessation ou de la réduction d'activité professionnelle de l'un des parents nécessitée par ce handicap,
- de l'embauche d'une tierce personne.

Une majoration spécifique peut s'ajouter lorsqu'un enfant, bénéficiant de l'AEEH et de la prestation de compensation du handicap (PCH) ou d'un complément de 2ème, 3ème, 4ème, 5ème ou 6ème catégorie, est à la charge d'un parent isolé.

Taux d'incapacité ouvrant droit à l'allocation

Le taux d'incapacité de l'enfant doit être :

- d'au moins 80%,
- ou compris entre 50% et 79% s'il fréquente un établissement d'enseignement adapté, ou si son état exige le recours à un dispositif adapté, ou si son état exige le recours à des soins dans le cadre de mesures préconisées par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Où intervenons-nous?

Notre domaine d'intervention est le Nord et le Pas-de-Calais. Cliquez ici pour voir toutes les villes
N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations.
03.27.93.82.67 - 7j/7 et 24H/24 (prix d'un appel local)